FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  


Partagez | 
 

 all my secrets away. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sive Helders

avatar

Messages : 22
Pseudo : Lula ★ Msf
Avatar : Blake Lively
Crédits : ava: @aurohook ✧ sign: @uc/tumblr
Disponibilité : Libre (2/3)
Statut : Mariée
Job : Desperate housewife

≈ Person of interest.
ÂGE: vingt-six ans.
ADRESSE:
RÉPERTOIRE:

Message(#) Sujet: all my secrets away. (r) Mer 2 Oct - 20:25

 

This time don't need another perfect lie, don't care if critics ever
jump in line, I'm going to give all my secrets away. So tell me
what you want to hear, something that were like those years. I'm
sick of all the insincere so I'm gonna give all my secrets away.

unknow@tumblr/ onerepublic.

C'était un jeudi après-midi, et comme à son habitude, monsieur Helders était absent. Il était pratiquement tout le temps absent, trop occupé avec son travail pour voir sa femme lui glisser entre les doigts. Sive était le genre de femmes qu'il avait eu du mal à cerner, perturbé par cette femme qui se pliait aux conventions imposées par la société alors qu'il était persuadé qu'elle n'en pensait que du mal. Il ignorait beaucoup de choses sur son passé, mais savait qu'elle n'avait pas toujours été aussi docile qu'aujourd'hui, qu'il fut un temps où rien n'avait le pouvoir de la contrôler. Il faut croire qu'au final, on ne change pas de nous-mêmes. C'est le monde qui nous change. Autrefois Sive pouvait compter sur l'appuie de sa petite sœur, toujours là pour elle, toujours à la soutenir, même si c'était un soutient discret et dissimulé, le plus important était qu'elle savait qu'elle l'aurait pour toujours à ses côtés. Mais les choses ont changé quand Mr. et Mrs. Bluden ont envoyé leur fille aînée dans un pensionnat en Irlande dans le but de la reformer au monde actuel. Quand Sive était revenu, sa cadette n'était plus là. Son père lui a dit que c'était pour le mieux et qu'il fallait l'oublier, parce qu'on ne doit pas se souvenir des traîtres. Monsieur Bluden était intraitable, intolérant et dix fois plus têtu que ses filles réunies, et pourtant, Sive s'était accrochée à cet espoir qui ne cessait de croître en elle, cet espoir lui disait de ne rien laisser tomber, qu'un jour, elles se reverraient. Mais attendre tranquillement que le Destin fasse en sorte que leurs routes se croisent à nouveau n'était pas dans le planning de Sive. De ce fait elle a décidé de parcourir la ville elle-même, de mener son enquête. Elle aurait pu avoir recours aux services d'un privé, mais ne voulait pas que son petit avis de recherche ne remonte jusqu'aux oreilles de son paternel. Alors tous les jeudis, elle continuait de chercher. Sive balaya sa sœur de ses pensées, déçue une fois de plus de ne pas l'avoir trouvée aujourd'hui et s'engouffra dans le premier café qu'elle croisa, tentant de chasser de ses pensées la dernière image qu'elle avait de sa sœur. La dernière fois qu'elle l'avait vu elle était âgée de quinze ans. Et la dernière fois qu'elle a eu de ses nouvelles, elle en avait dix-sept ans. Aujourd'hui, elle devrait en avoir vingt-cinq. Huit ans d'absence. Huit ans, ça creuse. L'absence détruit davantage que les mots. L'absence de mots détruit. L'absence d'explication. L'absence créée le manque. Et le manque fait parfois tellement mal que certains finissent par oublier. Oublier ce vide béant dans leurs cœurs parce que ça valait mieux ça que de se laisser crever. Mais Sive ne voulait pas oublier. Sive voulait retrouver ce qui manquait à son bien-être. La blonde s'approcha du bar, commandant un café et alla chercher une place au fond de la brasserie. Marchant sans vraiment regarder, elle s'arrêta subitement à la vue d'une tête brune connue. Elle s'avança doucement vers la jeune femme, plongée dans l'écriture de Dieu seul sait quoi et lui attrapa les épaules, comme pour la ramener à la réalité. « Midge ! » s'écria la blonde en découvrant sa cousine. Cela faisait quelques semaines qu'elles ne s'étaient pas vues et depuis que Sive était de retour d'Irlande, elles étaient redevenues les meilleures amies/cousines du monde. Pourtant, malgré une alchimie parfaite, c'était comme si elle s'auto-censurait quand elle parlait à sa cousine, elle se sentait obligée de masquer quelques choses de son existence. Sa sœur, considérée comme le vilain petit canard de la famille. Les infidélités qu'elle faisait dans le dos de son mari. Il y avait tellement de choses que Midge ne savait pas. Tellement de choses que Sive aurait aimé lui dire. Elle s'installa en face de la brune, le sourire aux lèvres. « J'ai l'impression que ça fait une éternité qu'on ne s'est pas vues ! » poursuivait-elle, remerciant rapidement le serveur qui venait de lui apporter son café. Elle laissa son regard se balader au niveau des mains de Midge et elle aperçu un livre, coincée sous quelques feuilles, comme caché, et à côté de ce dernier se trouvaient des feuilles vierges, d'autres remplies. Elle parvint à lire l'intitulé, Le Deuxième Sexe. Sive ne comprenait pas ce titre, ne parlant pas un mot de français. Toujours dotée d'une curiosité sans faille, elle demanda d'un air malicieux « Alors, qu'est-ce-que tu fais, là ? » avant de tremper ses lèvres dans son café noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://differentkindofwar.forumactif.com/t106-waves-of-fury http://differentkindofwar.forumactif.com/t154-enfants-riches-deprimes#1147
 

all my secrets away. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Film] STAR WARS: Secrets of the Rebellion.
» Les niveaux secrets
» Pins secrets !
» action des services secrets dans l'entre 2 guerre
» FLASH VÉRITÉ ҉1: Petits secrets en famille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIFFERENT KIND OF WAR. :: LOS ANGELES. :: Westlake :: Wesley's Cafe-